Les risques de l’autodiagnostic

Excellent texte repris ici avec la permission de l’Association québécoise du lymphœdème / Lymphedema Association of Quebec :

Les risques de l’autodiagnosticVous avez remarqué en soirée que votre bras est plus enflé que d’habitude. Il y a 18…

Posted by Association québécoise du lymphœdème / Lymphedema Association of Quebec on Saturday, January 7, 2017

Pour voir la réponse du spécialiste, regardez dans les commentaires.
Pour plus d’informations sur le lymphoedème, visitez également leur site Web à : http://infolympho.ca/.


Transcription

Vous avez remarqué en soirée que votre bras est plus enflé que d’habitude. Il y a 18 mois, on vous a diagnostiqué un lymphœdème subséquent à un cancer du sein. Vous êtes débrouillarde et vous connaissez bien votre corps. Vous décidez de mesurer l’évolution des changements matin, midi et soir au moyen d’un ruban de couturière. Vous réfléchissez aussi à ce qui aurait pu provoquer cette enflure supplémentaire. Aujourd’hui, en revenant du Costco, vous avez préparé une quadruple recette de ragoût regorgeant de viande et de légumes que vous avez hachés finement debout tout près du fourneau. Puis vous vous êtes régalée d’une bonne portion de ce délicieux ragoût bien chaud. Mais c’était tellement bon que vous n’avez pas pu résister et en avez pris une deuxième assiette. À bien y penser, vous réalisez que la recette comprenait du veau, du porc et du bœuf en quantité – donc beaucoup de protéines et de gras.

Et si cette abondance de protéines était responsable de cette « crise de lymphœdème »? Vous lisez sur Internet que le gonflement du lymphœdème est causé par une accumulation de protéines que la lymphe n’arrive plus à drainer. Ça vous semble tout à fait logique. Vous ne faites ni une ni deux et vous coupez totalement les protéines animales et le gras de votre alimentation. En vous abstenant de ces aliments et en buvant plus d’eau, vous êtes convaincue que vous n’aurez pas besoin de vous astreindre à 5 jours de bandages multicouches pour reprendre le contrôle de votre bras…

Bien que les mesures chiffrées et le principe général d’élimination s’appuient sur des bases scientifiques, vous vous demandez si vous êtes sur la bonne piste. D’une journée à l’autre, vous prenez conscience que votre responsabilité première est de recueillir des informations sur votre bras et les événements qui ont précédé l’enflure soudaine afin de bien préparer votre prochain rendez-vous médical. La plupart des personnes atteintes d’une maladie chronique connaissent l’importance d’être fin prêt pour optimiser leur consultation avec leur spécialiste.

Lors de cette rencontre, votre professionnelle de la santé vous explique d’abord qu’il n’y a aucun lien entre l’apport en protéines animales ou le gras et l’enflure soudaine du lymphœdème. Puis, elle vous fait observer les diverses façons dont vous avez sursollicité votre bras pendant cette journée fatidique : vous avez transporté seule tous ces lourds sacs d’épicerie du panier au comptoir de la caisse, de la caisse à votre coffre d’auto et de l’auto à votre cuisine; vous avez rangé seule vos emplettes dans le garde-manger, le frigo et le congélateur; vous avez fait appel à votre bras par un mouvement répétitif en coupant plusieurs aliments pour votre ragoût et vous avez cuisiné longtemps immobile à proximité d’une source de chaleur. Devant tous ces déclencheurs le système lymphatique endommagé de votre bras a flanché. Et bien qu’il soit contraignant de devoir porter un bandage multicouche, votre spécialiste en lymphœdème vous rappelle l’importance de cette stratégie pour contrôler votre condition.

Avant de quitter le bureau de votre spécialiste, vous lui demandez si les manchons de compression sportifs vus au Costco à prix imbattable pourraient faire l’affaire. En entendant sa réponse, vous êtes heureuse de l’avoir consultée avant d’avoir gaspillé votre argent.

Pour voir la réponse du spécialiste et/ou en apprendre plus sur le lymphoedème, visitez la page Facebook de l’association à : https://www.facebook.com/AQL.LAQ/posts/1391262060905763. Visitez également leur site Web à : http://infolympho.ca/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.