La sécheresse buccale

Puisque la sécheresse buccale, ou xérostomie, est fréquente tant chez les gens en traitement contre le cancer que chez ceux qui prennent des médicaments contre la douleur, je me permets de l’aborder séparément de la sécheresse ailleurs.

Les symptômes

La sécheresse buccale peut se manifester par les symptômes suivants:

  • sensation d’avoir la bouche ou la gorge collante et sèche;
  • salive épaisse et filante;
  • douleur ou sensation d’irritation dans la bouche;
  • lèvres et langue sèches et fendillées;
  • augmentation de la soif;
  • modification du goût des aliments;
  • difficulté à mastiquer, à goûter ou à avaler les aliments;
  • difficulté à parler;
  • lésions ou infections dans la bouche;
  • caries dentaires;
  • problèmes de gencives;
  • mauvaise haleine.

Les causes

Les causes de la sécheresse buccale peuvent être multiples mais j’ai retenu celles qui sont les plus susceptibles de survenir chez les personnes ayant eu un diagnostic de cancer ou souffrant de douleur chronique :

  • les médicaments :
    • la chimiothérapie;
    • les antihistaminiques (contre les allergies mais ils peuvent être donné en prémédication avant la chimiothérapie);
    • les anxiolytiques (contre l’anxiété);
    • les antidépresseurs (contre la dépression);
    • les antidouleurs;
    • les médicaments pour les problèmes cardiaques;
  • l’âge;
  • le cancer et ses traitements;
    • particulièrement une radiothérapie dans la région de la tête, du cou ou de la bouche;
  • le stress.

Les traitements

Dans tous les cas, vous devriez en parler à un professionnel de la santé qui pourra vous faire part de ce qui est le plus adapté pour vous.

Dans l’idéal, il s’agit d’établir la cause de la sécheresse et de l’éliminer lorsque c’est possible. Si c’est occasionné par un médicament, il est pensable de vérifier si la posologie peut être ajustée ou s’il existe une alternative. Lorsque ce n’est pas possible de trouver et/ou d’éviter la cause, différentes mesures peuvent contribuer à apporter un soulagement:

  • Humidifier la bouche en :
    • buvant beaucoup d’eau au cours de la journée;
    • hydratant les lèvres;
  • Stimuler la salivation avec :
    • de la gomme sans sucre;
    • des bonbons acidulés sans sucre;
    • des morceaux de glace;
    • des sucettes glacées;
  • Arrêter de fumer (s’il y a lieu);
  • Éviter certains aliments et boissons car ils sont déshydratants :
    • la caféine;
    • les aliments acides, piquants, salés ou sucrés;
    • l’alcool;
  • Maintenir une excellente hygiène bucco-dentaire en :
    • se brossant les dents avec une brosse souple;
    • utilisant la soie dentaire;
    • ayant recours à un rince-bouche sans alcool.

Si s’alimenter est difficile, manger des aliments mous qui sont tièdes peut aider.

Si les mesures présentées s’avèrent insuffisantes, il existe des substituts de salive dont les produits Biotène qui m’ont été recommandés. Vérifiez si c’est approprié pour vous.

Références

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.