La campagne #KnowYourLemons

C’est loin d’être la première fois que je vois la campagne #KnowYourLemons, ou «Connaissez vos citrons» en français, mais de mémoire ce que j’avais vu était toujours en anglais. Ce dimanche, j’ai découvert qu’il y a en fait plusieurs images et qu’elles sont disponibles en français. Même le Journal de Montréal ne semble pas au courant que les images sont disponibles en français… Le reste du site Web est en anglais. Plusieurs grands médias en ont parlé : CNN, CTV, Fox News, « The Huffington Post » Canada, etc.

Voici la version française de la seule image que j’avais vu jusqu’à présent:

Une douzaine de citrons illustrant les symptômes du cancer du sein
Une douzaine de citrons représentant ce à quoi le cancer du sein peut ressembler à l'oeil et au toucher

La majorité des symptômes du cancer inflammatoire du sein sont illustrés. Il ne manque que la douleur et la démangeaison qui ne part pas. En même temps, ce n’est détecté ni par l’oeil ni par le toucher. Et puis, comment représenter ces sensations? Les ganglions ne sont pas mentionnés clairement non plus. Au moins, je n’ai pas vu de mentions niant qu’il y a d’autres symptômes ou d’informations erronées.

Les 2 autres images portent sur l’anatomie mammaire et le dépistage du cancer du sein.

Un citron vue en coupe pour illustrer l’anatomie du sein
L'anatomie du sein expliquée à l'aide d'un citron vue en coupe
Les étapes et outils du dépistage du cancer du sein, avec ou sans symptômes
Le cheminement et les outils du le dépistage du cancer du sein selon que la personne a ou non des symptômes

Disponible en 16 langues, #KnowYourLemons est la seule campagne d’éducation de base à l’échelle mondiale qui ait été en mesure de surmonter les barrières incroyablement élevées de faible niveau d’alphabétisation, de peur et de tabous associés au cancer du sein.

Fait inusité

Alors qu’elle amorce un Ph. D. en design pour améliorer, tester et développer une campagne globale sur le cancer du sein, Corrine Ellsworth Beaumont reçoit la nouvelle qu’une amie d’enfance a reçu un diagnostic de cancer inflammatoire du sein métastatique à l’âge de 28 ans.

Références

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.