À propos de moi et de ce blogue

Photographie d'Annie GermainJe m’appelle Annie Germain. Je réside dans la région du grand Montréal au Québec, Canada. En juillet 2013, j’ai un diagnostic de cancer inflammatoire du sein (CIS) dans la mi-trentaine. Lire mon parcours.

Le CIS est une forme de cancer du sein dite rare (1 à 4 % des cancers du sein), qui est particulièrement agressive (généralement de grade 3) et trop souvent mortelle. Le taux de survie à 5 ans est de 40 % pour un stade 3. Le CIS peut se développer très rapidement. Il se présente avec des symptômes particuliers dont nous n’entendons pas parler. Le CIS est méconnu tant du grand public que dans la communauté médicale.

Mes efforts et mes buts

Depuis l’été 2014, j’essaie de faire connaître le CIS. J’en parle aux personnes que je rencontre et je leur remets le dépliant de Suzanne Lemay. Elle nous avait autorisé à le reprendre et à le distribuer. J’ai d’ailleurs repris le texte du dépliant sur ce blog avec la permission de sa fille.

Depuis mon diagnostic, je me suis beaucoup renseignée sur le CIS. Je fais partie de groupes de soutien anglophones sur Facebook. Je souhaite contribuer à ce que de l’information claire et fiable soit disponible en français car il y a trop peu d’informations sur le CIS dans cette langue. D’autant plus que j’ai toujours aimé partager mes connaissances.

J’espère rejoindre par ce blog des personnes que je croiserais pas autrement. Elles ont le droit le elles aussi de connaître ce cancer si particulier. Je souhaite que tous ceux qui désirent en apprendre sur le CIS y trouvent leur compte, que ce soit à titre de patiente, de proche, de professionnel, de connaissance ou de personne intéressée au cancer du sein.

J’espère en faire une ressource que j’aurais aimé avoir lors du diagnostic, lorsque j’étais en traitement ou plus tôt lors de la phase post-traitements. Si mon expérience peut servir à d’autres femmes, cela me ferait très plaisir. Si c’est le cas ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter ou à me laisser un commentaire sous l’un des articles pour m’en faire part.